Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La maîtresse de guerre de Gabriel Katz

couv43262664.jpgPrésentation de l'éditeur :

Dans le même univers que celui du Puits des mémoires, Kaelyn, fille d’un maître d’armes, rêve de reprendre le flambeau paternel, tandis que les autres filles de son âge rêvent d’un beau mariage. Elle a le talent, l’instinct, la volonté. Elle ne demande qu’à apprendre. Mais cela ne suffit pas : c’est un monde dur, un monde d’hommes, où la place d’une femme est auprès de son mari, de ses enfants, de ses casseroles. Il va falloir lutter. Elle s’engage donc dans cette grande armée qui recrute partout des volontaires pour aller se battre au bout du monde. Des milliers de soldats partis « libérer » le lointain sultanat d’Azman, plaque tournante de l’esclavage, terre barbare où règnent les cannibales. Dans la violence de la guerre, elle veut acquérir seule ce que personne n’a voulu lui enseigner. Mais le grand sud, plongé dans le chaos de l’invasion, va bouleverser son destin bien au-delà de ses attentes…

Mon avis :

Cette chronique est réalisée dans le cadre d’un partenariat sur Livraddict avec les Éditions "Scrinéo Jeunesse". Je tiens donc à remercier vivement et chaleureusement ces deux partenaires pour m'avoir permis de découvrir le dernier livre de Gabriel Katz. 

Il y a tellement matière à dire sur ce roman que je ne sais par où commencer !!!

Tout d'abord l'histoire, je ne peux que vous affirmer que je n'ai pas vu une seconde les pages défiler. Ce livre est une véritable aventure. Il faut être clair ! D'ailleurs les premiers chapitres m'ont scotché. Je ne m'attendais pas à un début comme ça. L'auteur annonce tout de suite la couleur. Vous suivrez donc le destin de Kaelyn et vous en aurez des crampes d'estomac. Faut dire que notre héroïne va vivre pas mal de péripéties en tout genre.

Kaelyn est courageuse, téméraire, ambitieuse et quelque peu insolente bref une héroïne comme je les aime. Son chemin va croiser celui d'Hadrian et sa vie ne sera plus jamais la même ! Au départ, Hadrian m'agaçait ... Être mystérieux et muet à ce point avait le don de m'énerver mais au fil des lignes mes sentiments se sont inversés. J'aime quand un auteur arrive à changer mon opinion sur un des personnages. Je trouve cela très perturbant et agréable à la fois. Il y a bien évidemment de nombreux personnages secondaires tout au long du récit mais ceux que j'ai vraiment le plus affectionnés sont nos deux protagonistes.

Premier contact avec la plume de Gabriel Katz des plus réussi. J'ai trouvé son style agréable, franc, recherché et surtout sa descriptions des lieux est tout bonnement fabuleuse. J'avais vraiment l'impression d'être à Azman. Il y avait un petit côté Aladdin (bon au sens large, très large) et mille et une nuits. J'ai beaucoup aimé car on se projette plus facilement dans l'histoire lorsque le décor est bien planté. Je dirais que Gabriel m'a donné très envie de suivre son parcours littéraire.

Pour résumé cette histoire dans les grandes lignes je dirais : courage, batailles, amour, amitié et voyages. En somme, de très bon ingrédients pour faire de ce livre une petite pépite d'or à lire absolument.

C'est donc pour moi une bien belle découverte, je suis passé pas loin du Coup de Cœur. J'avais déjà dans ma PAL les 3 tomes de la saga "Le Puits des Mémoires" du même auteur et je pense que désormais, je vais me faire un immense plaisir de les sortir de leur étagère. Je remercie à nouveau Livraddict et Les Editions "Scrinéo Jeunesse" pour m'avoir permise de découvrir la magnifique plume de Gabriel ! Vous aurez donc compris que je vous recommande vivement cette lecture !

 livraddict_logo_newc.png

http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=79313

 

http://www.scrineo-jeunesse.com/

Commentaires

  • Le Puits des mémoires c'est le bien!

  • Bah oui je sais faut trop que je les lise !!!
    Je les ai mis sur ma table de nuit donc je pense les attaquer bientôt.
    Je te dirais ce que j'en ai pensé.
    Bisous galinette

Les commentaires sont fermés.